Conseils pour choisir un bon chocolat

Comment bien choisir le chocolat

Le conseil essentiel pour choisir un chocolat est : soyez curieux !

Pour les produits vendus au détail dans les chocolateries, confiseries, pâtisseries…il n’y a aucune obligation d’étiquetage en ce qui concerne la composition des produits.

C’est tout à fait logique, car on voit mal comment le chocolatier ou le pâtissier pourrait être tenu de confectionner des petites pancartes détaillées pour chacun des articles de sa vitrine.

En revanche, si vous souhaitez connaître le pourcentage de cacao de la couverture d’un bonbon de chocolat ou la nature exact de son fourrage, n’hésitez pas, posez la question. Si on vous répond (aimablement), c’est un bon point pour le magasin. Sinon, vous n’êtes pas forcé de revenir….

Pour les chocolats vendus sous emballages, lisez attentivement l’étiquette.

Les chocolats industriels contiennent des produits riches en gras et en sucre. Le surplus de matière grasse ajouté est souvent de l’huile de palme. Les ingrédients sont classés par ordre d’importance. Il faut que « cacao » et « pâte de cacao » figurent avant sucre et autres matières grasses. La présence d’additifs n’est également pas bon signe, ils se caractérisent par la lettre E suivie de 3 chiffres.

Un bon chocolat est un chocolat naturel dans lequel le beurre de cacao n’a pas été remplacé par des matières grasses moins chères et sans ingrédients artificiels.

 

Préférez le chocolat Pur beurre de cacao.

Les appellations « chocolat pu beurre de cacao » et « chocolat traditionnel » réservés aux chocolats fabriqués à partir des seules graisses extraites des fèves de cacaoyer sans ajout d’autres matières grasses, sont un gage de qualité.

La teneur en cacao n’est pas un critère absolu de qualité, mais tout de même un chocolat à 65 % de cacao a davantage de saveur qu’un autre à 50.

La composition de base des chocolats :

Chocolat noir : beurre de cacao, de la pâte de cacao,  sucre.

Chocolat au lait : beurre de cacao, de la pâte de cacao, sucre, lait en poudre.

Chocolat blanc : beurre de cacao, sucre, lait en poudre.

Le pourcentage de cacao n’est pas la seule clé du bon chocolat tout comme la teneur élevée en alcool ne fait pas forcément un bon vin.

Le goût du chocolat est donné également par l’origine des fèves et par le processus de fabrication et la qualité des autres produits entrant dans sa fabrication.

 

Comment reconnaître un bon chocolat

Visuellement il ne présente pas de traces blanches,

Il est lisse,

Il est brillant, uniforme et sa couleur n’est pas noire mais acajou foncé,

Il doit se casser d’un coup sec. Plus il est riche en cacao plus le son sera net,

Il dégage des arômes subtils à l’odorat,

Il fond sans effort en bouche,

Son goût est cacaoté et non vanillé, franc, fruité, épices, long en bouche.

 

Chocolat d’origine « Grand cru »

Comme nous l’avons vu plus haut, un chocolat d’origine grand cru est un gage de qualité tout comme les grands crus de vin.

Lire la suite …

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*